compostage, biodéchets
Jours
Heures
Minutes
Secondes

La généralisation du tri à la source des biodéchets approche !
Obligation au 1er janvier 2024
#loiAGEC

[ADEME] Étude sociologique : Mobilisations et freins du compostage partagé dans l’ouest du l’Ile de France

07/11/2022 | Ademe
Étude ADEMEDepuis 2018, la loi anti-gaspillage et pour l’économie circulaire impose aux collectivités territoriales de mettre en place un tri à la source des matières organiques rejetées par les ménages en vue d’un traitement séparé d’ici le 31 décembre 2023.

Pourtant, malgré de nombreuses campagnes locales de sensibilisation soutenues par la mise à disposition de matériel gratuit ou très peu cher, le compostage partagé a du mal à décoller en milieu urbain et périurbain, où les gisements de déchets organiques ménagers sont les plus fournis (Philippot 2011; Canto 2017).

Comment expliquer ce manque d’engouement ? Quels sont les leviers à disposition des collectivités pour dépasser le cercle des personnes déjà convaincues ?

Une équipe de recherche mixte, composée de quatre chercheurs et de deux professionnels du compostage (adhérents du RCCIDF) a cherché à répondre à ces deux questions en dressant un panorama du compostage partagé dans 6 communes de la proche périphérie ouest de Paris, suivi d’une analyse fine de 9 sites choisis (les succès ou échecs de l’installation afin d’en tirer des arguments susceptibles de nourrir à la fois les politiques publiques et les dynamiques collectives et associatives)

Accéder à l'étude